Pages sur le sable

Les pages se tournent sur le sable fin : JJ sélection de livres à dévorer

Les yeux dans l’eau, mon rêve était trop beau…
Loin de nous l’idée de vous conseiller des bouquins. Le choix d’un livre, c’est personnel, c’est presque charnel. Une couverture vous fait de l’oeil, le nom d’un auteur vous donne des frissons de réjouissance anticipée, certains personnages reviennent épisodiquement dans votre vie comme de lointains cousins qui surprennent votre quotidien qui demande à être embelli, tourmenté, chamboulé. Il fût un temps où, pour partir en vacances, mon sac de livre pesait plus lourd que ma valise de fringues, il fût un temps où la seule préoccupation de mes heures de plage se cantonnait à savoir dans quel ordre les histoires allaient s’enchaîner, il fût un temps où la somnolence bercée par le ressac était la seule interruption de ma boulimie de mots, il fût un temps où je n’avais pas encore d’enfants. Mais vous savez quoi ? Un jour, les enfants grandissent et s’occupent seuls à coup de pelle, de râteau et de chasse aux coquillages. Et à coup de « une phrase, un coup d’oeil, oui tout va bien, une phrase, un coup d’oeil, oui tout va bien, une phrase… » notre serviette redevient un havre d’épopées et de péripéties.

jjsphere_pics_bouquins2

(suite…)

L’élégance est dans la mousse

Une bière genevoise à déguster dans un verre à pied

On peut être Geek et épicurien. On peut être savant et fin gourmet. On peut être chimiste et mondain. On peut être barbu et enchemisé. On peut être Josiane et Josette. Même si ça, c’est fichtrement tordu. Et que ça n’a plus aucun rapport. Quoique.
L’oreille titillée, la curiosité éveillée par leur étiquette imagée sans être trop démonstrative, nous avons voulu en savoir plus sur les créateurs de la bière qui n’a de Minuscule que le nom. Sans omettre un détail qui pourrait avoir toute son importance : Josiane&Josette n’aiment pas la bière.

jjsphere_pics_minuscule6

(suite…)

Ode au calme

Une terrasse confidentielle au coeur de Carouge

Ça ne vous est jamais arrivé d’avoir envie de vous extraire du tourbillon pour quelques instants (et même un peu plus) ? Pas du tourbillon de la vie, que Jeanne a malheureusement quitté, mais de la tempête urbaine, du cyclone automobile, de l’ouragan citadin bruyant ? D’un coup, on se croit les heureuses habitantes du centre de New-York ou de Hong Kong, d’une grande ville fourmillante en ébullition et dont les décibels font trembler les vitrages. Euh… Non. Nous sommes au bord du paisible lac Léman. Comment oser articuler le besoin de se mettre au calme et au vert alors que le trafic humain reste des plus mesurés ? Ben quoi ? On ne peut pas se comporter en enfant gâté ? On n’a pas le droit d’avoir envie de s’isoler dans une courette très modérément peuplée pour une parenthèse ? Ô Calme, quoi ?!

jjsphere_pics_o-calme2

(suite…)

Sur nos monts quand le soleil…

Une fête qui fait valser la Schublig

Un jour, un seul, unique et uniquement, les JJ sont patriotes. Pas parce que nous n’aimons pas la Suisse, au contraire, mais parce que nous nous considérons pompeusement comme citoyennes du monde, voire de l’univers. Néanmoins, nous nous réjouissons de nous plonger dans la raclette, de nous rouler dans l’herbe grasse des alpages, de nous attraper par les bretelles Edelweiss et de nous empiffrer de schubligs une fois l’an. Lampions à bout de bras et cor des Alpes à s’en faire crever les tympans, nous dansons la gigue autour du feu du 1er août, nous remémorant avec émotion et emphase nos ancêtres « landsgemeindant » sur la plaine du Grutli. Pourquoi, pas vous ?

jjsphere_pics_fete-nationale-2017

(suite…)

Les doigts de pieds en éventail

Top 10 des plages romandes selon le créateur de l’application Beach Guide

Sur une échelle de 1 à 10, où pensez-vous situer vos connaissances en terme de littoral romand ? À nous deux, je pense que nous affichons un petit 6 (dont 5 uniquement pour Josette), ce qui n’est pas une note totalement ridicule, nous vous prions de bien vouloir le reconnaître. Cela-dit, un coup de pouce n’étant jamais à négliger, une main tendue à refuser, nous avons découvert avec plaisir et enthousiasme l’application de Norbert Racsko, fin lacustre hongrois venu s’installer il y a 8 ans dans nos contrées. Fanatique d’activités et de farniente les pieds dans l’eau douce, il répertorie aujourd’hui plus de 450 plages et autres mouillages dans les quatre coins de la Suisse dans son Beach Guide qui, en plus de vous dévoiler des emplacements inédits, vous indique la température de l’eau et si vous pouvez vous y déplacer avec bêtes et enfants. Pratique !

jjsphere_pics_plages-romandes-boiron1

(suite…)

1 2 3 4 5 83