Ecrin de douceur

Vadrouille #2 – Chambre d’hôte magique

Est-ce que c’est une question d’âge ? Tentes de camping à même le sol, caravanes, arrière de voiture, hutte dans la jungle (avec des cochons sous le plancher), plage de sable moyen-fin, champs, chemin de terre, igloo et puis toutes sortes d’hôtels miteux, de dortoirs surpeuplés et d’auberges de jeunesse, les lieux dans lesquels nous avons pu dormir sont innombrables (et parfois innommables). Mais là… va savoir pourquoi… il suffit. Pour le dos, la nuque, les rêves, la tête surtout, on a besoin d’une base de confort. Pas trop, pas de quoi fouetter un chat, non, juste propre, beau, accueillant, qui sent bon, qui a une belle vue, un bon petit-déjeuner… la base, quoi. Si Josette est plutôt hôtels, Josiane aime se perdre chez l’habitant. Mais pas n’importe où ni n’importe lequel. Elle recherche des petits bijoux, des chambres surprenantes, des chambres charmantes. LA Chambre Douce.

jjsphere_pics_chambre-douce9

À quelques kilomètres de Roanne, dans une petite bourgade de la Loire nommée Pouilly-sous-Charlieu, se cache une de ces adresses que l’on souhaiterait presque garder pour soi, comme un secret. À l’abri d’un mur et d’un grand portail en métal, une cour intérieure ensoleillée et une demeure à découvrir. Mi désuet, mi industriel, la totalité de cette maison d’hôte a été refaite à neuf par la propriétaire qui en a fait une étape de charme, une destination en soi pour les voyageurs.

jjsphere_pics_chambre-douce5 jjsphere_pics_chambre-douce2

Collectionneuse de Polaroïds et de dessins d’enfants, Cécile Freigne vous accueille chez elle dans son adorable maison de ville. Tous les objets ont été chinés, chaque touche, chaque détail est soigneusement pensé et mis en valeur pour que l’ambiance soit douce. Comme pour une balade poétique, les murs couverts de cadres aux photos d’antan racontent une histoire. Dans le salon commun, une balançoire côtoie un fauteuil à bascule moderne. On pourrait monter dessus et s’envoler dans le jardin qui s’étend de l’autre côté des fenêtres. On ne dit pas que le blanc est apaisant ? Ce qui est sûr, c’est qu’il repose l’esprit, puisque rien ne parasite votre champ de vision. Pareil pour les chambres, de vrais cabinets de curiosité qui se visitent autant qu’ils s’investissent.

jjsphere_pics_chambre-douce4

Discrète et attentive aux moindres désirs de ses hôtes, Cécile nous accueille avec un café qu’elle nous sert en terrasse, juste à côté de la piscine. Vous nous croyez si nous vous affirmons que nous avons envie d’arrêter le temps ? Pour une parenthèse de volupté, de calme, pour se ressourcer en couple ou en famille (plus compliqué mais on y arrive quand même), loin du stress des villes, La Chambre Douce vous ouvre son grand portail. Tout ici est lumineux, propre et rangé. Chaque objet a sa place et on sent que Cécile prend plaisir à rencontrer ses locataires de passage. Au gré d’une visite, d’un séjour gastronomique ou d’une étape sur le chemin de Compostelle, elle reçoit un hôte à la fois. Même si trois chambres sont disponibles dans sa maison, elle n’aime pas toutes les remplir en même temps, de peur que l’accueil et le confort ne soit pas optimal pour chacun. Une suite familiale au premier étage avec une grande salle-de-bain et puis une chambre double au rez-de-chaussée et c’est tout.

jjsphere_pics_chambre-douce8 jjsphere_pics_chambre-douce6

Un vrai coin de Paradis entretenu avec amour par Cécile. Elle souhaite d’ailleurs élargir son offre et mettre sa magnifique demeure à disposition d’artistes ou de créateurs pour des ateliers, des pop up, des concerts en plein air l’été, des shooting photo… Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas à prendre contact avec elle, pour des idées nouvelles voire même saugrenues.
En collaboration avec Nadia, cheffe pâtissier, elle a déjà reçu des marmitons en herbe et des adultes en mal de créativité culinaire pour des moments de partage et d’inventivité gourmande. Cécile n’en manque pas elle-même. Pour un petit plateau repas le soir sur demande mais surtout pour le petit-déjeuner, elle concocte gaufres ou pancakes à recouvrir de fraises fraîches et de sirop d’érable. Un régal.

jjsphere_pics_chambre-douce1

Même si la région de Roanne ne vous tente pas plus que ça, il y a des destinations qui ne se refusent pas et qui peuvent réserver leur lot de surprises. Et puis si vous aimez vous régaler, le coin n’est pas en reste de bonnes tables. Balades, réjouissances gastronomiques, plongeon et repos. Que demander de plus ? De la douceur, peut-être.

 

jjsphere_pics_chambre-douce3

Chambre Douce
Rue de Verdun 215,
42720 Pouilly sous Charlieu
Tél. +33 6 01 74 02 06
Email
Facebook
Instagram
85€ la chambre double
120€ la suite parentale (2+2)
110€ pour 1 enfant

 

 

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere :
les bons plans, où sortir à Genève et les voyages des blogueuses Josiane & Josette !

Laisser un commentaire / Post a comment