Genève à l’ère du numérique

Le Mapping Festival fait peau neuve

On pourrait dire que Genève accueille de trop nombreux festivals, à tel point qu’on ne les voit plus, qu’on ne les identifie plus, qu’on ne sait plus où donner de la tête. Néanmoins, il y a quelques manifestations qui durent et qui se bonifient avec l’âge. C’est le cas du Mapping Festival, rebaptisé cette année pour sa 13ème édition Mapping_Digital Shifts, qui élargit ses propositions, s’enrichit de nouvelles collaborations et ouvre ses portes aux novices, aux familles comme aux professionnels.

jjsphere_pics_mapping1

Ce soir, le festival Mapping reprend le flambeau de ACT, lieu commun inauguré par Electron le mois dernier, et présente une exposition du collectif DISNOVATION.ORG. Dans cet espace dédié à l’art et à la création liés aux nouvelles technologies, les installations visuelles réfléchissent notre monde actuel, modernité fascinante et angoissante parfois. ACT est un projet sur le long terme des deux entités genevoises qui, depuis plus de 10 ans, initient leurs contemporains à ce qui se fait de mieux en terme d’électronique à travers le monde. Les arts numériques ont enfin leur lieu d’exposition comme d’échanges, de rencontres, de transmission, voué à accueillir un public toujours plus large et plus intéressé.

LIUC_TRANSMEDIALE_HKW_222_f P1030799_02b Disnovation_16-9

DISNOVATION.ORG, collectif sis à Paris initié par Maria Roszkowska et Nicolas Maigret, propose un voyage initiatique et critique au sein des pratiques numériques, les nôtres, les vôtres, les leurs. Entre art, recherche et piraterie moderne, les créateurs questionnent et inventent de nouveaux imaginaires à l’aide de dispositifs, d’écrans et de LEDs. Promenade pixellisée entre humain et machine à expérimenter entre adultes ou en famille.
Le vernissage du 11 mai ou une visite guidée pourra vous donner quelques codes et à appréhender ces démarches pointues, ironiques, dissidentes, militantes, intelligentes. Car les novices sont les bienvenus ! Les enfants aussi. Des ateliers, des workshops, des conférences initiatiques, pour les adultes ou les adolescents, prendront place durant le festival ainsi qu’un forum complet de deux jours, gratuit (!), en anglais, qui rassemblera les professionnels mondiaux pour ouvrir les réflexions sur la place des arts visuels et numériques aujourd’hui. Sur des tempos différents, tous les publics sont attendus au Mapping_Expo comme au Mapping_Lab dans les différents lieux du festival, pour voir, apprendre, comprendre, s’émerveiller aussi.

IMG_20160528_123058P1040366 The_Pirate_Cinema_HD

Mais aussi, évidemment, ne l’oublions pas, comme chaque année et depuis le tout début, le Mapping_LIVE ! Festives, expérimentales, musicales, les performances auront la part belle et envahiront l’Alhambra, le Spoutnik, la Fonderie Kugler et le ZOO du 24 au 28 mai. Nous retiendront la venue de Tarik Barri, le talentueux Néerlandais qui profitera du terrain de jeu genevois pour entraîner le public dans une expérience immersive dans son univers, dans l’univers, carrément. Il se produira deux fois, au Spoutnik et à l’Alhambra, en collaboration avec la photographe Léa Fabrikant et le compositeur conceptuel Paul Jebanasam, aux côtés des génies du melting pot art-science-technologie Maotik et Rainer Kohlberger. Ça va être bien. Ça va être très très bien même.

Maotik1

TPC_live_simul_03

Rainer Kohlberger AV - 3 Continuum-Press-1

Un festival pour les curieux, pour les arteux, pour les fêtaradeux, qui veut pouvoir rassembler les genres et sortir de l’ornière de l’unique VJing (des DJ vidéos) ou du mapping architectural, grand public et impressionnant, mais somme toute un peu réducteur.
To geek or not to geek ? Démarrage ce soir.

 

Mapping _ Digital Shifts
Du 11 au 28 mai 2017
Lieu central : ACT, Rue des Bains 28, 1203 Genève
Email
Horaires
Gratuit / Pass et billets pour Mapping_LIVE
Facebook
Instagram
Twitter

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere :
les bons plans, où sortir à Genève et les voyages des blogueuses Josiane & Josette !

Laisser un commentaire / Post a comment