Disproportions au haras

JJ en visite au Haras National d’Annecy : drinks et expo de Lilian Bourgeat

Ahahahahahaha ! Vous ne pensiez tout de même pas que nous allions faire du cheval ?! Avec une allergique et une autre qui manque un peu de rembourrages fessiers, ce n’est pas exactement l’activité que nous pratiquons allègrement régulièrement. D’autant plus qu’il faut enfiler des pantalons, pis des bottes, pis une bombe, pis il fait trop chaud pour tout ce harnachement. Pour les chevaux, s’entend. Vous imaginez devoir porter une Josiane qui se trémousse et une Josette qui éternue ? Ou l’inverse ? Pauvres bêtes. Non. Quand nous allons au Haras, c’est à Annecy. Et faute d’y croiser Scarlett et Rhett, nous y passons un moment à flâner, siroter, admirer, apprendre.

jjsphere_pics_annecy-haras1

(suite…)

Un été à l’Orangerie

Un théâtre estival qui sert des verres, des assiettes et des répliques

S’il y a un truc enthousiasmant et réjouissant quand on ne quitte pas la ville en été, outre le trafic fluidifié qui fait plaisir, c’est l’offre culturelle qui sévit aux quatre coins de Genève. Gratuite ou payante, in ou off, les propositions ne manquent ni de diversité, ni de punch. Et comme tout le reste de l’année déverse son lot de flemme et de fatigue qui plombent nos basques au moment de sortir, profitons de la belle saison pour redorer notre blason. Séance de rattrapage au théâtre saisonnier du majestueux Parc La Grange : Le Théâtre de l’Orangerie.

jjsphere_pics_orangerie1

(suite…)

La saison de la courgette

Une exposition magique et ludique à visiter en famille

L’été, parfois il pleut. Et l’été, parfois il fait très, très, très, trop chaud. Dans un cas comme dans l’autre, il n’est pas indiqué, souhaitable, foncièrement voulu de passer la journée en plein-air, à défier les caprices atmosphériques. Oui, des caprices, parce qu’il n’est quand même pas si compliqué de nous concocter un petit climat de derrière les fagots, très ensoleillé sans être caniculaire, avec une petite brise légère et tempérée pour aérer les dessous de jupes. Si ? Nos souhaits n’ayant pas encore été entendus et notre réclamation pas tout à fait traitée par les autorités compétentes, il y a de ces jours d’été pendant lesquels on ne sait pas vraiment quoi organiser ni où emmener notre marmaille suante et trépignante (ou trempée et dépitée). Et là, il ne sera pas dit que l’offre culturelle intra muros est en berne en juillet et en août. Et, entre autres propositions, il y a celle du Musée de Carouge : Une exposition dédiée au magnifique film franco-suisse Ma Vie de Courgette. On vous dit tout (ou presque).

jjsphere_pics_exposition-courgette6

(suite…)

Le jeudi c’est ciné !

Prendre de la hauteur pour découvrir des films d’auteurs, c’est à Nax que ça se passe.

Mais quelle plaie ! Entre les enfants, les obligations, les sorties entre amis (trop dur…), impossible d’aller aussi souvent qu’on le souhaiterait au cinéma. Du coup, « l’esprit découverte » se fait plus rare, nos antennes de dénicheuses de perles rares sont en berne. Tristesse du monde et dépit artistique. Heureusement, il y a des séances de rattrapage l’été qui permettent de cumuler sortie culturelle, changement d’air et rassemblement humain sympathique et épicurien. En quatre fois, Les Jeudis du Cinéma offrent une sélection pointue (mais accessible) et originale des sorties de l’année écoulée. Zoom.

jjsphere_pics_jeudis-cinéma1

(suite…)

Tour de rade

L’été se fera au bord du lac Léman ou ne se fera pas :
des événements en itinérance sur tout le tour du lac en 80 jours

Pour le premier coup d’éclat de votre été 2017, comment ne pas passer à côté de l’initiative la plus chouette du bout du lac ? Oui, nous avons dit chouette, parce que ce mot est passé du côté has been de la force bien injustement et bien trop vite. Telles deux gentils rapaces aux yeux affutés à 360°, Josiane&Josette sont également noctambules et nyctalopes. Nous aimons donc les initiatives qui veillent à rendre les nuits inoubliables. Les fins de journées aussi d’ailleurs. C’est la raison pour laquelle vous ne pouvez manquer de participer une fois, deux fois, 80 fois, à la première édition du Tour de la Rade qui parsème les rives du lac d’événements conviviaux et musicaux jusqu’au 20 août.

18921770_616021435271704_8696743117917095539_n

(suite…)