Ortigia, joyau de Syracuse

Sicile épisode #3 : une île sur une île, Ortigia se visite à pied

Le Temple d’Apollon, la cathédrale (Duomo), le parc archéologique de Neapolis avec ses arbres centenaires, Archimède, ses cailloux et son oreille de Dionysos sont à ne pas louper ! Néanmoins, outre les évidences touristiques et historiques dont le poids des ans fascine ou effraie, la toute petite île au bout de Syracuse, elle-même en bout de sud-est de l’île sicilienne, nous a offert quelques coups de coeur variés pour les amoureuses de farniente que nous sommes.

jjsphere_pics_sicile-syracuse5

Non, nous ne rechignons pas à visiter les églises et les ruines en plein cagnard, mais il nous faut des carottes. Toutes petites, minuscules, mais motivantes. Comme la promesse de repartir avec une bonne bouteille de vin et de l’huile d’olive par exemple… Et si en plus on est très bien conseillées, avec sourire en prime, on veut bien se coltiner Dionysos et toutes ses oreilles. Vous verrez que nous avons une rue préférée à Syracuse et elle s’appelle Giudecca. Si vous n’avez que quelques minutes à consacrer à cette ville, passez-les dans cette ruelle… Au Trentasette, vous ne pouvez pas acheter le bonheur, mais du vin, oui.

jjsphere_pics_sicile-syracuse6

Et juste à côté, au numéro 33, il y a de quoi ajouter de la couleur au quotidien. La sélection de bijoux de créateurs du monde entier effectuée par le maitre des lieux, le Français Benjamin Godard, nous a tapé dans l’oeil. Et pas qu’un peu. Véritable coup de coeur pour les colliers, bagues et boucles d’oreilles, notamment ceux d’une créatrice grecque pleine d’invention qui manie l’alu, le plexi et le plastique avec virtuosité. De grandes et belles pièces qui ne pèsent rien et qui se portent été comme hiver. On y retourne quand au Shop 12 ???

jjsphere_pics_sicile-syracuse7 jjsphere_pics_sicile-syracuse8 jjsphere_pics_sicile-syracuse9

Après tout ce shopping, c’est le milieu de l’après-midi, on a chaud, on un chaud et puis on a encore un petit peu chaud. Mais aucune sueur, aucune moiteur ne saurait diminuer notre gourmandise. Et si en plus elle rafraîchit, c’est le jackpot M’sieurs Dames ! Nous avons jeté notre dévolu sur des bâtonnets glacés, sans arômes artificiels et sans lactose, qui nous ont draguées ouvertement et sans vergogne depuis leur toute petite arcade de la Via Roma (pas loin du Duomo) : Stecco Natura. On choisit sa base et on peut ensuite l’agrémenter de divers chocolats ou morceaux croustillants. Il n’empêche qu’on ne nous enlèvera pas de la tête que la simplicité reste maîtresse. Plus tard, lors d’une autre visite sicilienne que nous vous raconterons avant la fin de la semaine, nous avons découvert que ces sorbets et crèmes ont plusieurs enseignes… ce qui n’enlève rien à leur qualité gustative. La framboise est juste divine. Pour les amateurs de glace en cornet, vous pouvez entrer dans l’échoppe voisine, Gusto, qui n’est pas en reste non plus…

jjsphere_pics_sicile-syracuse13 jjsphere_pics_sicile-syracuse11

Lungomare Alfeo, du Largo Aretusa en passant par sa fontaine jusqu’au Castello Maniace (ouvert le matin, toute la journée le samedi), choisissez la terrasse qui va vous abreuver. Le soleil et l’air du large seront au rendez-vous. Et si vous préférez un Spritz dans le dédale des ruelles, essayez le Café 41, juste à côté du théâtre et du Musée des marionnettes siciliennes, ou l’expert en cocktail Tinkitè sur Via della Giudecca, évidemment. Ambiance musicale et petits cactus pour un apéro 5 étoiles. Sur la même rue, toujours, vous avez aussi un excellent restaurant, Oinos, si vous ne voulez pas trop vous déplacer entre le verre et l’assiette. Fraîcheur et saveurs, comme à la maison.

jjsphere_pics_sicile-syracuse14 jjsphere_pics_sicile-syracuse1

Sinon, reines de l’engouffrement, nous avons déniché une toute petite terrasse encastrée entre les immeubles au fond du Ronco Ardizzone, celle du Cortile di Bacco. Quelques marches et nous arrivons dans un salon à ciel ouvert qui fait la part belle aux produits de la mer. Sans casser totalement la baraque, ce restaurant est chaleureux et se défend en cuisine. Nous avons particulièrement aimé les ajouts de fruits divers dans les entrées (salades et tartares) qui apportaient une touche exotique intéressante. Une mention spéciale pour les éventails prêtés à l’arrivée… une petite brise bienvenue.

jjsphere_pics_sicile-syracuse12 jjsphere_pics_sicile-syracuse2 jjsphere_pics_sicile-syracuse3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petite promenade digestive maintenant ? Comment ça on ne fait que boire et manger ? On vous jure qu’on a aussi fait des visites culturelles ! Des statues, des vitraux, des amphithéâtres, des grottes et des musées. Promis juré, avec un J comme JURÉ !

ENJOY THE SUMMER !

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere :
les bons plans, où sortir à Genève et les voyages des blogueuses Josiane & Josette !

Laisser un commentaire / Post a comment