Sylvia Sylvia

Maroquinerie faite main à Genève

– « Dis donc Josette. Je peux savoir pourquoi tu m’emmènes dans une station service ? Je n’ai pas besoin d’essence et puis je ne suis pas du genre à snifer le benzène, c’est pas trop ma came, je préfère renifler la tarte aux pommes ou le parfum d’un mâle, tu vois, quand il se réveille après une petite sieste au soleil… »
La décence nous enjoint à stopper net la transcription de cette conversation qui n’a d’ailleurs rien à voir avec le sujet du jour puisque ce n’est pas du tout pour de la Sans Plomb 95 que nous nous sommes déplacées jusqu’à la Croix-de-Rozon. C’est pour rencontrer René. René René à vrai dire. Et ce n’est pas le pompiste.

jjsphere_pics_rene-rene5

Easy, sweet bag, nude&node. En anglais pour les familles, en français pour les lignes. Des tas de cuir de toutes les couleurs s’amoncellent, dans l’expectative d’avoir le privilège d’entrer dans le mille-feuilles. Parce que chaque création est une succession de couches : carton, mousse, cuir recomposé, doublure tissu, et enfin cuir, cuir de qualité, cuir européen. Grainé, lisse, doux, verni, les textures se côtoient pour un mariage unique et inédit. D’abord élaboré en carton rigide, face, soufflet, jeu de cartes de rabats divers, le sac se construit pas à pas, jusqu’aux finitions, au fer qui parfait les bords avec art. Inspirés de modèles vintage, de boîtes à chapeaux, les stars de la maroquinerie ne se déclinent pas en séries, chaque pièce est unique et se confectionne avec patience et dextérité pendant plusieurs jours complets.

jjsphere_pics_rene-rene2jjsphere_pics_rene-rene3 jjsphere_pics_rene-rene10

L’instigateur de la marque n’est pas un homme, il ne s’appelle pas René. C’est une instigatrice. Qui ne s’appelle pas René non plus. Elle se nomme Sylvia Blondin, elle est pourvue d’une pair d’yeux magnifiques et elle crée seule dans son petit atelier-showroom de la Croix-de-Rozon une ribambelle de sacs uniques et particuliers. Amoureuse de la matière cuir, passionnée de maroquinerie depuis toujours, elle s’est lancée en tombant par hasard sur ce local adjacent à la station service qui borde la frontière franco-suisse, après un passage par la Haute Ecole d’Art et de Design, un stage de 6 mois qui lui fait comprendre que c’est vraiment ça qu’elle veut faire, et puis un CFC de maroquinerie relancé pour elle. Banco. Elle chine de vieilles machines professionnelles à affiner le cuir et à coudre, commande des peaux de toutes les couleurs et lance sa griffe. Pourquoi René ? Parce quelle a envie de rendre hommage une tradition française de qualité que ce prénom désuet pourrait représenter et puis c’est aussi le prénom de ses deux grands-pères. René René est né.

jjsphere_pics_rene-rene7 jjsphere_pics_rene-rene8

Et puis il y a les jewellery bags, qui se glissent sur les mains comme des bracelets et s’ornent de plumes et autres pendentifs personnalisables. Une pochette grande taille à l’ouverture large se greffe à votre tenue avec style et originalité. Là aussi, les combinaisons sont infinies et peuvent être créées sur-mesure, selon vos envies les plus folles. Pour une soirée, un mariage, un cocktail et ensuite pour la vie, vous pouvez imaginer l’accessoire idéal  qui captera les regards de toutes les fashionistas.

jjsphere_pics_rene-rene9 jjsphere_pics_rene-rene1 jjsphere_pics_rene-rene6

Ils ne sont plus très nombreux les artisans qui font le pari de s’établir en Suisse et de tout fabriquer sur place à la main. Forcément, les prix s’en ressentent un peu. Pour acquérir un sac René René, il faut compter entre CHF 300.- et CHF 2’500 en fonction de la taille, de la forme, du nombre de poches, des cuirs utilisés. C’est un beau cadeau à se faire, tout en soutenant la jeune création innovatrice et courageuse. On aime.
Vous pouvez découvrir les nouveaux modèles de Sylvia le 16 juin de 19h30 à 22h et le 17 juin 2017 de 16h à 21h en dégustant des bouchées orientales puisqu’elle expose dans l’arcade des Douceurs de Damas à la rue Grand-Pré. N’hésitez pas à aller faire un plongeon dans les yeux bleu-gris de la jolie créatrice.

Réné René Maroquinerie
Route d’Annecy 221, 1257 Croix-de-Rozon
Tél. +41 76 693 70 53
Email
Showroom ouvert mardi, jeudi, vendredi 10h-12h / 14h-17h30
mercredi 9h30-12h30 ou sur rendez-vous
Facebook
Instagram

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere :
les bons plans, où sortir à Genève et les voyages des blogueuses Josiane & Josette !

Laisser un commentaire / Post a comment