Tout doux tout choux

Des choux à tous les goûts pour tous les goûts directement chez vous

Vous êtes choux vous ? Parce que nous, on est chou. Enfin, surtout Josiane. Josette est dubitative. Elle n’est pas plus macaron que chou, elle est tarte. Mais ça ne se fait pas de dire que Josette est tarte. Alors on simplifie, on dépersonnalise, on met « on ». Et on est chou, oui. Mais pas chou feuillu, chou fleuri ou chou frisé, plutôt chou sucré, chou fruité, chou passionné. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvées dans la cuisine-laboratoire gigantesque et absolument sublime du duo le plus chou du canton : Be Choux. To be or not to be choux, c’est tout à fait la question du jour.

jjsphere_pics_be-choux10

Un duo qui se complète et unit ses compétences au service d’un projet malin, innovant et gourmand ? Ça nous parle. C’est étrange n’est ce pas ?
Michela a fait des études de droit jusqu’à ce que son amour inconditionnel pour le Saint-Honoré (un gâteau à base de choux et de crème pour les novices) la pousse à s’inscrire à la prestigieuse école parisienne Cordon Bleu pour faire de la pâtisserie son métier. Elle quitte alors Milan et ses racines chantantes pour apprendre les secrets du Paris-Brest et des Pets-de-Nonne. En parallèle, Jane dessine des sacs pour les plus grands noms de la place. Styliste, elle se lance également dans la décoration et l’architecture d’intérieur, activité qu’elle poursuit lors de son arrivée en Suisse il y a quelques années. C’est ainsi qu’elles amorcent leur premier projet ensemble : transformer la cuisine de Michela en véritable laboratoire de pâtisserie pour lui permettre de créer at home les gourmandises qui lui sont commandées pour des événements ou l’établissement de Genthod qu’elle fournit.

jjsphere_pics_be-choux12

Cet espace entièrement aménagé de manière professionnelle devient leur QG. Remodelé en juin, il abrite la naissance de Be Choux en septembre. Une grossesse éclair (ce qui n’est pas peu dire pour des expertes de la pâte à chou) qui aboutit sur une idée maîtrisée, un concept réfléchit et mature, des recettes inédites et succulentes. À deux, elles se partagent les tâches, même si évidemment Michela est la cheffe du fouet et Jane l’experte du crayon. Chaque création est dessinée au préalable et élaborée avec les personnes qui font appel à elles. Notamment pour les gâteaux et les pièces montées, sculptures pyramidales et alléchantes pleines de classe, qui passent par les traits de Caran d’Ache avant d’être validées par le client.

jjsphere_pics_be-choux3 jjsphere_pics_be-choux6 jjsphere_pics_be-choux4

En évoquant les pièces montées, vous savez comment elles tiennent ? Très souvent, un cône en polystyrène est dressé, enduit d’un agent collant (du sucre par exemple ?) et recouvert ensuite de choux, de macarons, de pommes de pin (on ne sait jamais, il existe des fanatiques de balades en forêt). Un peu décontenancées par ce matériau synthétique disposé à même l’aliment, les Be Choux Girls ont opté pour une sculpture de porcelaine faite main, un vase étanche, en trois tailles différentes et en matière naturelle qui peut ainsi être gravé et conservé.

jjsphere_pics_be-choux1

Revenons à nos choux. Devant les fourneaux, Michela confectionne artisanalement des choux d’une régularité impressionnante qui sont ensuite fourrés d’une crème aux goûts variés qui changent avec les saisons. En ce moment, vous ne pouvez pas louper le chou fraise-gingembre-menthe ou le miel-fleur d’oranger qui sont à tomber. La pâte à choux, soit, la crème, évidemment, et puis quoi ? Nous allons vous dévoiler deux secrets de fabrication qui font toute la différence : le craquelin et la pastille. Le craquelin d’abord, tranche de 1mm d’épaisseur composée de farine, beurre et sucre, il se dispose avant la cuisson sur le chou et le recouvre d’une fine couche croustillante qui le maintient dans sa forme régulière. La pastille, ensuite, a été le gros challenge du duo. Ne souhaitant pas recouvrir leurs créations fines et savoureuses d’un vulgaire glaçage ou pire, d’une pâte à sucre immangeable, elles ont imaginé une finition qui soit belle, féminine, brillante et surtout pleine de goût. Mélange de blanc manger et de pâte de fruit, la pastille est un exercice d’équilibriste. Chaque parfum a la sienne, combo inédit tout à fait délicieux à regarder et à déguster.

jjsphere_pics_be-choux8 jjsphere_pics_be-choux2 jjsphere_pics_be-choux9

Résultat, nous nous sommes laissées séduire par la précision de ces mignardises qui en jettent visuellement et gustativement et qui sont le fruit d’un travail exigeant de deux femmes passionnées et talentueuses. Traité comme un produit de luxe, le chou Be Choux (et non le Chabichou, qui n’a absolument rien à voir avec notre propos) est entièrement réalisé dans la cuisine de Michela avec des produits de haute qualité et un savoir-faire hors-pair.  Et tout ça pour un prix tout à fait raisonnable ! Uniquement sur commande, ce qui assure la fraîcheur des produits, les choux sont vendus par réglettes de 6 unités à CHF 18.- (leur tarif baisse à CHF 2.80 à partir de 20 choux). Sur appel ou par email 24h à l’avance, vous avez ainsi le dessert parfait ou le cadeau à apporter à votre belle-mère qui soit original et parfaitement trendy. Il faut en revanche compter minimum 48h pour la commande d’un gâteau ou d’une création plus élaborée.

jjsphere_pics_be-choux11 jjsphere_pics_be-choux7

Bien décidées à faire connaître le chou à nos chers compatriotes, ce duo de choc a plus d’un tour dans son sac et nous ne serions pas étonnées de les voir atteindre très vite un succès mérité. Alors ? Vous êtes choux ou pas ?

Be Choux
Chemin des Rousses 2, 1294 Genthod
Tél. Jane +41 77 993 37 83
Tél. Michela +41 77 993 41 77
Email
Facebook
Instagram

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere :
les bons plans, où sortir à Genève et les voyages des blogueuses Josiane & Josette !

Laisser un commentaire / Post a comment