Transat et vaguelettes

Sicile épisode #1 : sur la plage abandonnée, coquillage et crustacés…

Tristesse et désespoir. Oh déception, Oh dépression ! On est de retour de vacances. Oh exagération ! Ce n’est quand même pas la mer à boire de retrouver ses pénates. Le petit pincement au coeur concerne surtout les bruits qui ont disparus, les cigales, le vent dans les palmiers, les vagues qui s’écrasent avec langueur sur le sable mouillé. Le silence est revenu. Dieu merci, la pluie pas encore, mais ça ne saurait tarder paraît-il. Oh, grisaille humide, nous ne nous languissions pas de ton absence. Nous feuilletons alors nos albums photos (Ah ! la bonne blague ! Nous balayons d’un doigt distrait nos écrans, plutôt.) avec nostalgie et sommes ravies de partager avec vous quelques clichés on tour.

jjsphere_pics_sicile-fuori-rotto2

Cette semaine, cap sur le ballon de foot de la botte italienne. Entre visites, vieilles pierres, gastronomie et horizon bleuté, notre séjour était plein de découvertes réjouissantes et ensoleillées. Pas un nuage au tableau, pas l’ombre d’une goutte. De quoi avoir envie de se dorer la pilule sans lever le petit doigt ni remuer la moindre phalange. Réussite totale au sud de Modica, sur le littoral de Maganuco, à quelques minutes de Pozzalo. Sur une plage de sable large et plane, des parasols, des transats et des vacanciers. Quelques-uns, pas de quoi fouetter un chat, presque personne. Les gens du coin ont tendance à débarquer le week-end mais cela reste totalement raisonnable et la semaine c’est d’un calme olympien.

jjsphere_pics_sicile-fuori-rotto1

Petite cahute blanche prolongée par un chemin de caillebotis, le pompeusement nommé Fuori Rotta Beach Club propose de louer ombre et chaise longue pour la journée ou plus si affinités. Sous l’oeil un peu distrait des deux jeunes « Baywatchers », les enfants et les plus grands peuvent faire trempette sereinement, d’autant plus qu’on a pied loin et qu’aucun vilain galet ne va gâcher notre entrée dans l’eau.
En revanche, ne rêvez pas, le service est folklorique. Ne vous avisez surtout pas de faire la moindre demande particulière une fois la carte du restaurant consultée et éloignez-vous des plateaux des serveurs, c’est dangereux. Si, avec de la chance, vous réussissez à obtenir la maxi salade que vous aviez commandée, vous serez finalement ravis, nourris et rafraichis, les yeux dans l’azur. Avec un peu de chance. Sinon il y a le pique-nique aussi. Vive les glacières !

jjsphere_pics_fuori-rotta3

Pour les plus sportifs et les amoureux de l’extrême, il y a en Sicile plusieurs spots pour le kitesurf dont une école sur la côte ouest. Les initiés sauront se faire plaisir sur la petite plage battue par le vent de Spinasanta (Marina di Ragusa). Du sable, des galets et des voiles.

jjsphere_pics_sicile-scicli24 jjsphere_pics_sicile-scicli23

On serait bien resté plus longtemps, tiens…

ENJOY THE SUMMER !

Fuori Rotta Beach Club
Maganuco Arenile, 97015 Modica
Facebook
Instagram

Cet article vous a été concocté par le blog JJSphere :
les bons plans, où sortir à Genève et les voyages des blogueuses Josiane & Josette !

Laisser un commentaire / Post a comment